J'ai exercé comme professeur des Écoles dans le public durant 19 ans avec une pratique de 10 ans en élémentaire et de 9 ans en maternelle.

Je remets en question mes pratiques pédagogiques chaque année pour les faire évoluer afin de mieux répondre aux besoins des enfants dans le domaine des apprentissages. Les années passant, j’ai pris conscience que le bien-être et l’épanouissement des enfants ainsi que la qualité des relations avec eux et entre eux n’étaient pas assez pris en considération à l’école alors qu’ils sont fondamentaux voire même prioritaires.

Dans mon cheminement personnel et professionnel, je me suis formée à l’art-thérapie pendant cinq ans. Cette formation m’a énormément enrichie, me permettant de questionner de manière fondamentale mon rapport à moi, aux autres, au monde et à la création. J’ai énormément évolué dans ma pratique d’enseignante ensuite, en mettant au centre de mon projet éducatif le bien-être des enfants à l’école.

La lecture des ouvrages traitant de pédagogies alternatives, de relation à soi et aux autres et d’éducation positive (Catherine Gueguen, Isabelle Filliozat, Isabelle Peloux, Céline Alvarez, Maria Montessori et Marshall Rosenberg et Bernard Collot et d’autres) ainsi que des stages de formation (CNV, école du Troisième Type, jeu des Trois figures) m’ont fait progresser dans ces réflexions. Ils sont des outils précieux qui m’aident à faire évoluer ma posture d’accompagnement et mes propositions pédagogiques afin de favoriser l’épanouissement et l’autonomie, la confiance en soi, le plaisir d’apprendre librement, la gestion des émotions, la bienveillance et la coopération.

J’ai introduit chaque année depuis quinze ans davantage de temps de manipulation et d’apprentissages libres en classe et ces deux dernières années, j’ai fonctionné uniquement en ateliers autonomes avec une classe multi-âge de PS/MS/GS en suivant les conseils de Céline Alvarez. J’ai mis en place des ateliers de bien-être, de pratique de l’attention, et d’échanges philosophiques  avec mes élèves de maternelle : je pratique le yoga et la méditation de pleine conscience et je réfléchis à la manière d’adapter ces pratiques pour les enfants petits et grands.

J’ai rejoint Cœur d’école car, à ce stade de mon parcours, cela devenait indispensable pour moi de pouvoir incarner pleinement mes valeurs au quotidien dans ma vie professionnelle !

  • Julie Blot

    Julie Blot
    Enseignante et Directrice
  • Inès Ribas

    Inès Ribas
    Enseignante référente du groupe des 3-6 ans
En 2018, après sept années d'études, de voyages, et de petits boulots, je suis reçue au concours de professeur des écoles en Haute Savoie.

Maîtresse de CE1-CE2, je réalise cette même année un mémoire sur la coopération par la pratique de la musique en classe et valide ainsi un Master des métiers de l'enseignement.

Je démissionne cependant à la fin de l'année pour partir exercer au Sénégal dans une école française où je trouverai plus de libertés (administratives et pédagogiques), et une ouverture sur l'Afrique très enrichissante personnellement.

En 2020, je pars visiter bénévolement des écoles aux pédagogies alternatives de Suisse et d'Espagne (Reggio Emilia, école de la forêt, Steiner…) pour nourrir mes pratiques et comprendre toujours mieux le développement des enfants.

Je suis finalement conquise par l'approche de Cœur d'école qui correspond à mes valeurs et mes aspirations pour une société plus juste et à l'écoute de chacun.

Je valorise beaucoup le rapport à la nature, à la musique et le respect des besoins de chaque individu pour un épanouissement heureux à l'école comme dans la vie ! Je suis toujours prête à remettre en question mes acquis et espère me former tout au long de ma carrière pour avancer dans une dynamique constructive.

Après avoir vécu dans six pays différents (France, Turquie, Belgique, Sénégal, Suisse, Espagne) et plus de quinze villes depuis ma naissance, je souhaite enfin me stabiliser pour plusieurs années et m'impliquer sur la durée dans l'école et dans le territoire.

J'ai exercé de 2015 à 2022 comme professeur des écoles en primaire pour l'éducation
nationale. Auparavant, j'ai travaillé plusieurs années dans des métiers en extérieur, plutôt
proches de la nature et manuel, mais aussi dans le social pour des associations.

Mes expériences professionnelles antérieures m'ont toujours beaucoup influencé et je crois
aidé dans ma pratique enseignante. J'essaie de proposer aux enfants des projets concrets qui
font appel aux capacités intellectuelles mais aussi manuelles des enfants. Le lien à la nature
occupe également une place importante dans mes projets pédagogiques.

Commencer à travailler comme enseignant a été un grand tournant dans ma vie. J’aime
passer la journée avec les enfants. Je pense que l’un des plus beaux aspects de ce travail est
le fait de pouvoir aussi bien connaître – avec un certain regard – ces petites personnes.

Je m’intéresse bien-sûr depuis longtemps aux questions de pédagogies, pour lesquelles j'ai
été notamment porté par des auteurs comme Freinet, Neil ou Illitch. Je me questionne sur
l’apprentissage des enfants, sur leur bonheur au quotidien.

En travaillant dans l’éducation nationale – sans être critique sur tous les points – je me sentais
très contraint et empêché, pris dans un système qu'il me semblait difficile de changer. J'avais
le sentiment que trop souvent les enfants n'étaient pas épanouis, que l'on imposait des règles
et des contraintes qui n'avaient pas de sens.

Je suis ravi de travailler à Cœur d'école en sachant que je peux laisser les enfants avancer à
leur rythme et que je respecte davantage leur liberté de faire ou ne pas faire une activité.
Pour moi dans cette école, les enfants sont plus à même de s'épanouir, d'apprendre à se
connaître, et je pense que c'est ce qu'une école doit avant tout permettre.

  • Mickaël

    Mickaël
    Enseignant référent du groupe des 7-12 ans
  • Nadège Serodio

    Nadège Serodio
    Coordinatrice administrative et Codirectrice
Je me suis intéressée aux pédagogies alternatives, aux impacts de la violence éducative ordinaire et au respect des enfants plus largement, suite à la naissance de ma première fille.

J'ai énormément lu et échangé autour de ces thématiques - qui m'ont passionnées ! - puis je me suis formée à la communication non violente, aux jeux coopératifs en parallèle à mon emploi de coordinatrice d'une association de soutien à la parentalité et de formatrice auprès de jeunes et conseillère en insertion professionnelle.

Souhaitant agir pour proposer un autre possible pour les enfants, j'ai porté un projet d'école démocratique/du 3ème type sur Frontignan/Sète, qui n'a finalement pas abouti.

J'ai rejoint Cœur d'école à ses débuts en tant que bénévole auprès de l'enseignante, puis auprès de la directrice, en parallèle à la première année d'école de ma fille. J'ai été comblée de vivre de l'intérieur et de co-construire ce à quoi j'aspirais profondément pour les enfants.

Je suis heureuse aujourd'hui d'avoir été recrutée deux jours par semaine en tant que Coordinatrice administrative - codirectrice par l'association, d'autant que je m'intéresse aussi beaucoup aux questions ayant trait à la gestion d'un projet en collectif et la gouvernance partagée.

Plus concrètement, je coordonne le travail des parents bénévoles qui participent activement et j'assiste la direction et le Conseil d'Administration sur les tâches de gestion. Bref, je réalise mon rêve de participer à la construction d'une alternative tellement riche et porteuse de sens pour les enfants !

Je suis professeur de théâtre au conservatoire de Béziers Méditerranée depuis 6 ans. J’y enseigne auprès d’enfants de 5 à 18 ans et suis notamment responsable de classes à horaires aménagés théâtre dans un collège en zone prioritaire éclair plus. J’ai deux enfants.

Après 3 ans en classe professionnelle théâtre au conservatoire de Montpellier, je pars à l’académie d’art théâtral (RATI) de Moscou où je passe 2 ans. Durant plus de 15 ans j’exerce mon métier de comédienne, je monte une compagnie de théâtre et enseigne à des publics très variés.

Puis je me passionne pour la pédagogie, ce qui m’amène à revisiter certaines de mes perceptions du monde. Naît alors en moi la nécessité de créer une école.

  • Sophie Talayrach

    Sophie Talayrach
    Fondatrice

Service civique

Chaque année, une personne en service civique rejoint notre équipe sur une mission spécifique. L’année scolaire 2021-2022, nous accueillons Sophie pour développer des actions favorisant la préservation de l’environnement et la sensibilisation aux comportements écoresponsables.